Lors du RedHook Crit de Barcelonne, j’ai eu l’occasion de suivre ces cyclistes adeptes du pignon fixe (ou fixed gear). Une course à grande allure où les coureurs prennent tous les risques pour terminer en tête.

Le critérium est une course à vélo sur circuit fermé. Cette année le Red Hook fêtait ses 10 ans d’existence depuis sa première apparition à Brooklyn. Sa particularité réside dans le fait que les participants utilisent des vélo à pignon fixe. Une seule vitesse et un ratio de pédalier choisi avec soin. Ces vélo servent d’abord à des compétitions sur vélodrome. Mais depuis les années 90, avec le développement de la culture underground et du métier de coursier, en particulier à New York, le pignon fixe entre enfin dans la culture populaire.

Le RedHook devient alors le lieu de rencontre de cette population adepte de belle mécanique épurée et de la personnalisation aboutie.

La course fait participer des coureurs professionnels ainsi que des amateurs du genre. Néanmoins, pas de snobisme ici, même si l’on possède un cycle à vitesse (hérésie!).

Une magnifique compétition à Barcelonne au bord de la mer méditerranée.